LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE

Un modèle de communication orienté vers les besoins

La communication non-violente, c’est...

  • Un langage de coopération,

  • Pour améliorer la qualité de nos relations personnelles et professionnelles...

  • Un modèle de communication créé par Marshall Rosenberg 1

La CNV est un langage authentique, une approche unique de communication (une façon de penser, une façon de parler, une façon d'écouter) qui génère la coopération et l'harmonie dans les relations avec les autres et avec soi-même. Cette méthode nous enseigne à entrer en relation profonde avec nous-même ainsi qu'avec les autres. Elle nous invite à restructurer nos façons de parler et d'entendre les gens. C'est un processus qui crée une CONNEXION afin que les besoins de tout le monde soient comblés.

Elle nous invite à exprimer sincèrement ce qui se passe en nous, sans faire de critique ni reproche. La méthode de la CNV s'inscrit en 4 étapes :

1) Observer ce qui contribue ou non à mon bien-être;

2) Nommer mes Sentiments;
3) Exprimer mes Besoins;
4) Formuler des Demandes pour combler ces besoins.

DEUX LANGAGES : GIRAFE vs CHACAL

La CNV est la "fine pointe" de l'intelligence émotionnelle. Son fondateur, Marshall Rosenberg, nous dit qu'il y a deux langages possibles :

  • Le langage de la tête (le chacal) et

  • Le langage du cœur (le girafe).

QUI EST LE CHACAL ?

  • est proche de la terre, sa vision est limitée, il monte dans sa tête, il juge "bon / mauvais", "correct / incorrect", Qui blâmer ? Qui est coupable ?

  • il n'a pas un langage de sentiments et de besoins; le chacal parle uniquement par des pensées, des croyances, des opinions (un langage mental) et "déconnecté" du cœur.

  • il n'est pas plaisant, il ne comble pas nos besoins les plus profonds et souvent ce langage provoque une détérioration de la situation.

    Quand vous parlez en "chacal" vous pouvez engendrer des réactions de chacal, comme : • L’attaque

  • La défense

  • Le retraite
    Conséquences : rupture / séparation / conflit.

LE LANGAGE GIRAFE (Le CŒUR) (La CNV)

La girafe symbolise le langage "du donner" et "du recevoir". Il a comme objectif de nous connecter avec notre cœur – "ce qui est vivant en nous" : nos sentiments et nos besoins.

La girafe a le plus grand cœur (26 livres – 12 kg) de tous les mammifères terrestres. Elle a un grand cou qui lui donne une grande perspective : la girafe peut voir les effets de ses mots et de ses gestes sur les autres (et sur elle-même !). Elle a des grandes oreilles pour donner de l'empathie.

Le langage girafe nous aide à :

  1.   Nous connecter avec nous-même – écouter ce qui se passe à l'intérieur de nous (nos sentiments et nos besoins).

  2.   Nous connecter avec les autres (leurs sentiments et leurs besoins).

  3.   Être authentique et vrai (avec nous-mêmes et les autres).

  1. Marshall Rosenberg (1934-2015)

    Créateur de la CNV

    1 Marshall Rosenberg est un psychologue américain né le 6 octobre 1934 et mort le 7 février 2015. Il est le créateur d'un processus de communication appelé « Communication Non Violente » (CNV) et le directeur pédagogique du « Centre pour la Communication Non-violente » (Center for Non-violent Communication), une organisation internationale à but non lucratif. En 1961, Marshall Rosenberg a reçu son diplôme de docteur en psychologie clinique à l'Université du Wisconsin. Il a écrit de nombreux livres. Il s'est inspiré de Carl Rogers et Gandhi. Marshall Rosenberg est à l'origine d'un mouvement qui porte aujourd'hui le nom de CNV en France et NVC dans les pays anglophones et qui offre une méthodologie simple pour apprendre à communiquer sans violence (et non pas sans colère). Le concept de la CNV repose sur quatre fondamentaux : OSBD, observation, sentiment, besoin, demande, ces quatre piliers constituent le fondement de la CNV et sont directement reliés à l'empathie, à l'écoute profonde et à l’empathie pour soi-même. Au delà de la méthodologie, Marshall Rosenberg propose une attitude, un chemin de vie qui bouleverse les paradigmes et permet un nouveau langage avec lequel chacun peut se donner le maximum de chances d'obtenir ce qu'il souhaite. Marshall Rosenberg laisse derrière lui un réseau mondial de la CNV qui agit pour diffuser ce processus vecteur de changement social et de paix.

     Source : Coaching Québec

Image de Dmitrii Zhodzishskii
Arbre de girafe Manger
IMG_4246.jpg